Des Transitions pour une Reconversion

En novembre 2017 j’ai effectué une reconversion professionnelle en devenant Arboriste Grimpeur. Cette page est destinée à garder une trace d’un passé qui a forgé mon identité et inspiré mes choix d’aujourd’hui pour construire demain.

Lez.png

« Quel que soit votre métier, à un moment donné vous allez vous demander
si vous n’êtes pas en train de perdre votre temps, et même si vous n’avez pas une activité pernicieuse. Vous pouvez être commerçant, archevêque, marin pêcheur, musicien ou médecin, tôt ou tard vous aurez l’impression de perdre votre temps. I l existe une seule exception : si vous plantez des arbres, vous êtes sûr que ce que vous faites est bien. »

Francis Hallé – La vie des arbres

C’est avec l’organisation de l’événement #TT10 en 2010 que je commence sérieusement à m’intéresser aux transitions au sens large. Le numérique y a une place centrale, mais c’est bien de transitions écologiques, éducatives, alimentaires, économiques… que je découvre et m’approprie peu à peu.

En 2012, avec le Comptoir Numérique nous y ajoutons la couche consommation et économie collaborative jusqu’en 2014 ou nous l’associons globalement sous le vocable de Tiers Lieux.

De 2012 à 2014 tout va aller très vite. Des rencontres, beaucoup de rencontres… des événements en mode « tiers lieux éphémères« , des documentations, des publications, un manifeste, des livres, un TedX

Puis 2015 me portera au-delà de nos frontières avec du « CowoSlowTourism » à Londres, Porto, Bruxelles, Lièges, Genève et sans oublier Lausanne  en ayant notamment eu l’honneur d’être choisi parmi 100 personnalités dans le monde pour imaginer l’avenir de la Suisse en 2030 à l’occasion du G21-Forum.

NiceFutur.png

Et c’est en 2016 que le tournant va se jouer, peut-on parler de mutations du travail pour une Biennale Internationale du Design sans faire l’expérience sois même de ces mutations ?

Alors après 2 années pleines et entières à faire « Super Concierge » pour la plus grande expérience « in vivo » jamais réalisée en France sur « Comment faire tiers lieu à plus de 100 personnes venues d’univers différents voir contradictoire pendant 1 an ?« , j’ai commencé à chercher une porte de sortie à… 180°.

Randonnées, canoë, escalade, Via Ferrata, il me faut bien 3 mois pour me remettre du rôle de « Super Concierge ». Et c’est finalement dans les Cévennes que je vais trouver ma voie avec l’aide de mon (p’tit) frère Jéremy tout juste installé comme bucheron avec le Bouscatier Cévenol.

Jerem yo

Je profite de 15 jours à ses côtés pour pratiquer ma première expérience de bucheronnage et, alors que mes recherches de reconversion s’orientent plutôt vers le métier de cordiste, il me présente un soir à 2 grimpeurs élagueurs, Lucas et Christian, et là c’est « LA » révélation… je veux faire ce job !

6 novembre 2017 au 5 novembre 2018, 1 an pour changer de travail, de métier et de vie.

Contact avec l’école forestière de Javols en Lozère, entretien et tests physiques avec le formateur, dossier de demande de financements à la région, mobilisation morale, logistique et financière de ma famille pour l’achat d’un véhicule et du matériel nécessaire… et le lundi 6 novembre 2017 au soir, à tout juste 43 piges, je fume ma 1ère clope d’étudiant à 300 bornes de chez moi au pied d’un lampadaire et 10 cm de neige… je suis à Javols en Lozère.

1ersoirjavol

Puis 7 mois plus tard, le mardi 29 mai à 16h30 pour être précis, le mec à qui j’avais osé dire dans un arbre à 10 mètre du sol « faits nous prendre du plaisir avant de nous torturer pu*** ! », à qui j’ai bourré de Kleenex son P*** de sifflet à la C**, à qui j’ai rêvé 100 fois qu’il se prenne une porte de garage sur la nuque… oui le fameux Lavabre Enguerran annonce à haute voix les résultat UC par UC… individu par individu…, et lorsque j’entends mon blaze suivi de « UC1… OK ! UC2… OK ! UC3… OK ! UC4… OK ! » je sais « juste » une chose, c’est que demain ne sera plus pareil car il ne s’agit plus d’un entre 2 mais bel et bien d’une 3ème voie à part entière.

Ma 1ère grimpe dans mon 1er arbre à l’école forestière de Javols. J’ai la tête du mec qui ne comprend pas ce qu’il fait là mais bordel… que je suis heureux !

1ere grimpe javols.jpg

Ce que j’ai le plus appris au court de cette formation ?

« Le lâcher prise ! »

sifflet.jpg

Galerie photo de la promo #CSGE2018 sur Sharypic

De retour à Saint-Étienne, j’envoie mes 1er CV aux entreprises d’élagage du coin et reçois dans la même semaine les 1ères réponses. Il n’y a pas à dire, c’est un secteur qui recrute !

CV YD.png

Mais c’est finalement l’entreprise Gérard Chaudier Espaces Verts qui va retenir mon attention, ce que je lis sur leur site est totalement en adéquation avec ce que je recherche.

Parce que notre équipe partage le principe fondamental qui régie notre quotidien : l’amélioration continue.

Parce que nous avons placé au centre des ambitions de l’entreprise :

– le souci permanent d’atteindre la satisfaction de nos clients.
– le devoir d’assurer à nos collaborateurs ainsi qu’à l’ensemble des personnes travaillant avec nous une sécurité totale sur leur environnement de travail.

Parce que nous fédérons autour de valeurs communes :

– Chaque incident, chaque erreur doit être analysé et communiqué à tous.
– Chaque collaborateur et partenaire est responsabilisé en fonction de son rôle dans notre organisation.
– Chacun à la responsabilité d’apprendre de l’autre et à l’autre.
– Rien n’est acquis, tout doit être remis en question avant chaque action.

Après un entretien, je décroche mon 1er CDI qui commencera le 3 septembre 2018 à 7h avec une période d’essai de 2 mois. Ce qui me donne un peu de temps pour partir retrouver mes amis de la sphère Tiers Lieux Libres et Open Source à Bordeaux, Guéret, Lodève, Kerbors et même jusqu’à Venise en Italie pour la Biennale d’Architecture.

L’été est passé, les anciennes habitudes sont remises au placard, il est temps de démarrer ma nouvelle vie même avec en toile de fond la mission coworking qui me rappelle que si ces 10 années avec mon ami Antoine Burret à révéler, concevoir ou designer ces Tiers Lieux auront été plus douloureuses qu’agréables, cela en valait la peine, c’est déjà beaucoup.

Le manifeste des Tiers Lieux Libres et Open Source

« Nous n’avons pas (encore) pris la Bastille pour en faire un opéra ! »
Pierre Desproges

YoToine

Nous sommes aujourd’hui le 5 novembre, 1 an jour pour jour je suis passé de « Coach et formateur à la coopération dans les organisations » à Arboriste Grimpeur Élagueur… passionné !

yoelag

Et vous votre reconversion, vous la démarrez quand ?

Mon eCV : Arboriste Grimpeur Élagueur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s